Énoncé de position de carrosserie

Balayage avant et après réparation et étalonnages

Dest. : Industrie des réparations de carrosserie

énoncé de position: Balayage avant et après réparation et étalonnages

Nissan continue d’améliorer les technologies et les systèmes électriques pour augmenter les fonctions d’aide à la conduite et la sécurité globale du véhicule. La technologie de plus en plus sophistiquée et interconnectée exige que tous les véhicules Nissan soient soumis à un balayage du système de diagnostic dans le but de détecter les codes d’anomalie présents, même lorsqu’aucun témoin d’anomalie ne s’allume sur le tableau de bord du véhicule. Les forces exercées lors d’un sinistre ou le simple fait de débrancher les systèmes du véhicule pendant le processus de réparation en vue des travaux de peinture ou tout autre accès peut déclencher un code d’anomalie au niveau des systèmes du véhicule. Il est recommandé d’effectuer un balayage du système avant réparation afin de détecter les éléments qui ne fonctionnent pas correctement sur un véhicule. L’atelier de réparation comprend ainsi mieux l’étendue de la réparation avant de commencer et de documenter les éléments liés au sinistre global. Le balayage du système de diagnostic après réparation est nécessaire pour confirmer que les codes d’anomalie ont bien été résolus et pour faciliter l’étalonnage du système, ce qui contribue à assurer la sécurité et la satisfaction des propriétaires.

Renseignements sur les exigences en matière de balayage

Lancés en 1996, les systèmes de véhicules Nissan ont la capacité de capturer et d’enregistrer les codes d’anomalie des systèmes du véhicule dans les modules de commande électronique (ECU) du véhicule. Tous les véhicules de 1996 à aujourd’hui, dotés d’un port OBD2 à 16 broches, ont le potentiel de procéder à un balayage du système de diagnostic. Sur les véhicules sans port OBD2, il peut être nécessaire de localiser d’autres connecteurs de diagnostic pour effectuer cette tâche. Nissan recommande l’utilisation de l’analyseur de diagnostic CONSULT avec les logiciels les plus récents installés. Nissan ne met pas à l’essai et ne valide pas d’autres outils de diagnostic sur le marché et n’est pas en mesure de commenter leurs capacités ou leur précision. À l’aide de l’analyseur de diagnostic CONSULT, les codes d’anomalie mémorisés sont détectés, validés, puis traités dans le cadre du processus de réparation.

Quelques faits supplémentaires sur le diagnostic et les codes d’anomalie des systèmes de commande du véhicule :

  • La prolifération des systèmes de commande du véhicule a tellement augmenté le nombre potentiel de codes d’anomalie que les indicateurs du tableau de bord ne peuvent plus s’allumer pour chaque code d’anomalie. Les indicateurs du tableau de bord ont pour objectif d’aviser le conducteur et NON d’informer sur le diagnostic du véhicule.
  • Les codes d’anomalie peuvent être déclenchés à la suite du sinistre OU du processus de réparation, lorsque les systèmes électriques sont débranchés pendant la restauration du véhicule.
  • L’observation des indicateurs ou des témoins allumés ou éteints sur le tableau de bord n’est PAS une méthode acceptable pour déterminer si un balayage diagnostic après réparation est nécessaire. Voilà pourquoi TOUS les véhicules Nissan à compter de 2008 DOIVENT être soumis à un diagnostic après réparation.

Garantie des pièces

La garantie limitée sur les véhicules neufs et la garantie limitée sur les pièces de rechange de Nissan ne couvrent que les pièces d'origine Nissan neuves.

Nissan ne sera pas responsable des coûts de toute réparation subséquente associés à une panne de véhicule ou à la défaillance d'une pièce attribuable à l'utilisation de pièces autres que des pièces d'origine Nissan neuves.

Consultez le manuel de réparation électronique avant d’effectuer toute réparation ou tout remplacement. Des renseignements propres à chaque modèle sont disponibles sur le site suivant : https://www.nissan-techinfo.com.

Pour de plus amples renseignements sur les réparations après collision : http://www.oemrepairinfo.ca/

Retour aux énoncés de position